English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > El’or Azaria : 18 mois de prison, dont 12 avec sursis

-El’or Azaria : 18 mois de prison, dont 12 avec sursis


Le Tribunal militaire a rendu son jugement, avec la condamnation la plus légère possible contre le Sergent Elor Azaria, pour avoir tiré sur un terroriste palestinien déjà blessé dans une attaque contre d’autres soldats à Hébron. Le procureur avait demandé entre trois et cinq ans de prison. Le Tribunal était divisé sur la hauteur de la sentence à prononcer, mais s’est finalement aligné derrière une majorité qui requérait 18 mois de prison, dont 12 avec sursis et le renvoi du Sergent de l’armée vers le privé.
Les Juges se sont mis d’accord sur le fait que la sainteté de la vie humaine devait être respectée, rappelée et prévaloir comme une principe fondamental de l’armée israélienne et pour la société qu’elle défend. Une minorité l’aurait condamné à une sanction plus sévère, mais la Cour a tenu compte des circonstances particulières concernant Azaria, comme des circonstances atténuantes : son service en tant que soldat d’exception, le fait qu’il s’agissait de sa première expérience de confrontation avec une situation terroriste, et la souffrance que sa famille et lui-même ont enduré à cause de menaces hostiles ainsi que la nature de son dossier à sensation médiatique.
Puisqu’il a déjà fait 10 mois de confinement dans sa base, il sera possible de déduire un tiers de sa condamnation à la prison ferme et le remettre en liberté.
Le Tribunal a réprimandé les officiers supérieurs de Tsahal, dont le chef d’Etat-Major, ainsi que le Ministre de la Défense, qui a démissionné un peu plus tard à cause de ce dossier, pour avoir condamné de façon inappropriée Azaria, alors que son dossier faisait encore l’objet d’une enquête, au lieu d’attendre comme tout le monde un Procès en bonne et due forme

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0