English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Yithro (Exode 18:1-20:23)

Yithro (Exode 18:1-20:23)

Yitro, beau-père de Moïse et prêtre midianite, apprend les miracles opérés par D.ieu lorsqu’Il a fait sortir Son peuple d’Égypte. Il rejoint les Hébreux avec sa fille Tzippora, épouse de Moïse et leurs deux fils.
Voyant Moïse s’épuiser à résoudre les problèmes de tous, il lui conseille de déléguer à un conseil de 70 parmi les Anciens d’Israël les problèmes personnels et de se réserver aux affaires plus importantes.
Les enfants d’Israël parviennent au pied du mont Sinaï, et s’engagent à être « un royaume de cohanim, une nation sainte. »
Après trois jours de purification, le peuple est prêt à recevoir la Révélation divine : « Je suis YHWH ton Elohim Qui t’ai fait sortir d’Égypte… » Suit l’énonciation des Dix Paroles.
Le peuple, dépassé par l’intensité de l’évènement, craint de mourir et demande à Moïse d’être l’intermédiaire entre lui et D.ieu

Les 613 mitsvot apparaissent pour la première fois sous ce titre dans une Haggadah du Talmud de Babylone :
Rav Simlaï nous enseigne : 613 commandements ont été transmis par Moïse, 365 interdits correspondants aux jours de l’année et 248 commandements positifs correspondants aux 248 membres du corps humain.
Rav Hamnouna déduit ce nombre (de 613 commandements) autrement : Il est écrit (Deutéronome 33) : « La Tora nous a été ordonnée par Moïse en héritage », la valeur numérique du mot Torah est de 611, on y ajoute les deux premiers commandements du décalogue « Je suis l’Eternel » et « tu n’auras pas d’autres divinités que Moi » qui ont été donnés par la bouche de l’Eternel pour arriver à 613.
Par la suite David les fera toutes reposer sur 11 commandements, car il est écrit (Psaumes 15) : « Psaume de David. Eternel, qui séjournera sous ta tente ? Qui habitera sur ta montagne sainte ? Celui qui marche intègre, pratique la justice et dit la vérité de tout son cœur ; qui n’a pas de calomnie sur la langue , ne fait aucun mal à son semblable, et ne profère point d’outrage contre son prochain ; qui tient pour méprisable quiconque mérite le mépris, mais honore ceux qui craignent l’Eternel ; qui, ayant juré à son détriment, ne se rétracte point ; qui ne place pas son argent à intérêt, et n’accepte pas de présent aux dépens de l’innocent. Celui qui agit de la sorte ne chancellera jamais.
Par la suite Isaïe les fera toutes reposer sur 6 commandements, car il est écrit (Isaïe 33) : « Celui qui marche dans la justice, parle avec droiture, refuse le profit de la violence, secoue la main pour repousser les dons, bouche ses oreilles aux propos sanguinaires, ferme les yeux pour ne pas se complaire au mal « 
Par la suite, Michée les fera toutes reposer sur 3 commandements, ainsi il est écrit (Michée 6) : « Homme, on t’a dit ce qui est bien, ce que le Seigneur demande de toi : rien que de pratiquer la justice, d’aimer la bonté et de marcher humblement avec ton D.ieu ! »
Par la suite Habakuk les fera toutes reposer sur un seul commandement (Habakuk 2) : « Le juste vivra par sa foi. » (Talmud Makkot 23b) »
Puis dans la bouche de Simon ben Eleazar (Makkot, Yitro, Baḥodesh, 5) puis chez Simon ben Azzai (Sifré sur Dt § 76, 90b). L’authenticité des déclarations attribuées à R. Simlaï a cependant, a été interrogée par des autorités du judaïsme médivale telles que Naḥmanides et Abraham ibn Ezra. Pour Abraham Ibn Ezra, il n’y a pas de fin aux mitsvot :
"certains sages énumèrent 613 mitsvot, de nombreuses et diverses façons, […] mais en vérité, il n’y a pas de fin au nombre des mitsvot […], et si nous ne devions compter que les principes de base, […] le nombre de mitsvot n’atteindrait pas 613 (Yessod Mora, Chapitre 2)".

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0