English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Sénégal-Israël : divorce définitif ou pas ? Bibi, dites-nous

Sénégal-Israël : divorce définitif ou pas ? Bibi, dites-nous

Eli Ben Tura, l’ambassadeur de l’Etat d’Israël à Dakar a été rappelé fin décembre 2016
Le Premier ministre israélien semble se montre indécis concernant la rupture des relations diplomatiques avec Dakar. Il a décidé de ne pas y renvoyer son ambassadeur rappelé à Tel Aviv mais l’ambassade fonctionne toujours.
L’ambassadeur israélien à Dakar rappelé n’est toujours pas revenu. Benyamin Netanyahou ne semble pas décolérer contre le Sénégal. En l’espace d’une semaine, des informations contradictoires venant d’Israël ont été communiquées. Le Premier ministre israélien avait rompu les relations diplomatique avec le Sénégal suite au vote de la résolution 2334 du 23 décembre 2016, condamnant l’implantation juive en Palestine y compris Jérusalem-est. Mais, c’est avec beaucoup de surprise que Dakar apprend que "l’ambassadeur d’Israël à Dakar, rappelé immédiatement avec la résolution 2334, ne reviendra pas". C’est en effet, ce qu’écrivait le quotidien Times of Israël. C’est la décision qu’aurait prise Benyamin Netanyahou, le Premier ministre de l’Etat hébreu.
Mais dès que la presse sénégalaise a relayé l’information, l’ambassade d’Israël a tenu à la démentir de manière formelle. Ce qui ressemble à une volte-face de la part des autorités israéliennes. « Israël a tenu à préciser que le Gouvernement n’a pris aucune décision officielle relative à la rupture définitive des relations diplomatiques israélo-sénégalaises. Ainsi, les services de l’Ambassade d’Israël à Dakar restent toujours ouverts ».
Néanmoins, la rupture définitive des relations diplomatiques entre les deux pays était perçue du côté sénégalais, comme une suite logique des décisions initialement prises le 27 décembre 2016 par les autorités de l’Etat hébreu. Netanyahou avait, dans un premier temps, rappelé pour consultation son ambassadeur au Sénégal, annulé la visite de Mankeur Ndiaye, ministre sénégalais des affaires étrangères. Il avait également annulé la présentation des lettres de créances de l’ambassadeur du Sénégal en Israël avec résidence au Caire et rompu toute coopération économique entre les deux pays.
Malgré ces mesures prises par l’Israël, le Sénégal qui préside le Comité des Nations unies pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien campe sur sa position. Ainsi « conformément aux résolutions des Nations unies, le Sénégal a constamment soutenu la recherche d’une solution juste et équitable du problème israélo-palestinien qui consacre l’existence de deux États indépendants, a l’intérieur de frontières sûres et internationalement reconnues », avait déclaré Mankeur Ndiaye, le ministre sénégalais de Affaires étrangères.
Notons que le Premier ministre israélien n’a pas adopté la même démarche avec la Grande-Bretagne et l’Ukraine. Pourtant, ces deux pays, tout comme le Sénégal, avaient voté en faveur de cette résolution après le désistement de l’Égypte qui l’avait proposé en premier.
Un congressman américain en défenseur de Benyamin Netanyahou
Réputé proche de Benyamin Netanyahou, le congressman Mark Meadows a demandé que les États-Unis suspendent l’aide au développement qu’ils accordent au Sénégal.
Mark Meadows réclame que l’aide américaine destinée au Sénégal soit suspendue pour une période minimale de 2 ans. Selon lui, le Rwanda et l’Ouganda devraient être choisis à la place du Sénégal. Il a également produit une liste exhaustive des raisons pour lesquelles le Sénégal ne devrait plus bénéficier du soutien américain. Toutefois sa requête doit être adoptée par le Sénat et le Congrès américain pour être applicable au Sénégal. Le document aurait déjà été soumis à la commission américaine des Affaires étrangères.
Nul doute que Mark Meadows en veuille au Sénégal pour avoir soutenu la résolution 2334 sommant l’Israël d’arrêter la colonisation en terre palestinienne.

http://m.le360.ma/afrique/senegal-autres-pays/politique/2017/02/15/9732-relations-diplomatiques-senegal-israel-netanyahou-indecis-sur-la-rupture-definitive

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0