English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Les attaques gratuites contre Léa Salamé

Les attaques gratuites contre Léa Salamé


La FJN ne supporte plus ces attaques gratuites contre Léa Salamé.
La FJN associe la question de Léa Salamé 
à Marine Le Pen en fondant sa conviction sur la réalité du passé du Front National avec laquelle elle s’est déjà frottée. Madame Salamé a bien formulé sa question car chez les militants du Front National, il y a toujours un présupposé qui laisse croire que tous les Juifs de France étaient en même temps Israéliens tel qu’on l’a entendu avant le meeting FN de Lyon. Mais il y a aussi des précédents, ce qui n’est pas le cas des autres citoyens. En voici quelques exemples :


-5 décembre 1989, à la télévision française (chaîne la 5), Le Pen est censé débattre avec Lionel Stoleru (alors secrétaire d’Etat chargé du Plan), sur le thème du travail clandestin :
Il commence par demander à son interlocuteur s’il a la double nationalité.
Réponse de Stoleru : - "Être juif, ce n’est pas une nationalité"
-Il y a quelques jours, les membres d’une association juive étaient confrontés aux mêmes préjugés 
à Lyon.
Les militants de Marine Le Pen au meeting de Lyon, ont révisé leurs classiques des années 30 : les Juifs contrôlent le monde, ils sont riches, ils sont coupables d’une double allégeance, et la Shoah n’est qu’un événement historique comme un autre.
« Vous êtes français quand ça vous arrange, et israéliens quand ça ne vous arrange pas d’être français. Tout le monde le sait. »
« Pourquoi vous venez faire votre propagande ici ? Vous êtes qui, “les étudiants juifs de France” ? Et vous allez la faire où votre armée ? Vous allez faire la guerre en Israël ? Comme la plupart des Juifs en France. »
« Mais vous avez la double nationalité ! »
« 80% des juifs ont la double nationalité, non ? »
« Ben, pourquoi vous avez la double nationalité alors ? Pourquoi la plupart des juifs l’ont et partent faire la guerre ? »
En posant cette question, Léa Salamé voulait très intelligemment détruire une illusion qui fait partie de la propagande du Front national, car pour une partie de l’opinion juive de France, ce parti serait devenu un défenseur des Juifs. Un groupuscule de Français Juifs aigris ont prêté ainsi allégeance au FN.
La FJN réitère son soutien 
à Léa Salamé qui est une très bonne journaliste et dénonce des informations complètement erronées contre elle.
La FJN croit à l’objectivité de la question de Léa Salamé parce que les vérités existent.

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0