English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Recrudescence de l’antisémitisme en Grande-Bretagne

Recrudescence de l’antisémitisme en Grande-Bretagne

Ça se passe en Europe : recrudescence de l’antisémitisme en Grande-Bretagne
Le nombre d’incidents antisémites a bondi de 36 %, à un niveau sans précédent. Le climat de xénophobie perçu au lendemain du référendum sur le Brexit serait l’une des explications.
C’est du jamais-vu au Royaume-Uni depuis que ces statistiques sont tenues. Quelque 1.309 incidents antisémites, dont 107 agressions physiques, ont été enregistrés outre-Manche l’an dernier par le Community Security Trust (CST), une association de soutien aux communautés juives du pays. Ce chiffre est en hausse de 36 % par rapport à 2015 et il est supérieur au record constaté en 2014.
Les trois quarts d’entre eux ont été commis à Londres, où la hausse a atteint 65 %, et à Manchester. « Les conditions de vie demeurent très majoritairement positives pour les Juifs en Grande-Bretagne, a déclaré David Delew, le directeur du CST. Mais ce niveau accru d’antisémitisme est très inquiétant et semble s’aggraver ». Certaines personnes « ont clairement plus d’assurance pour exprimer leur antisémitisme publiquement », a-t-il relevé.
Hausse des agressions verbales et physiques envers les étrangers
Si le pic constaté en 2014 coïncide avec les opérations militaires à Gaza, aucun événement de ce type ne peut expliquer l’augmentation de 2016, estime l’association, qui peine à expliquer le phénomène. Le CST avance que « plusieurs événements et facteurs », pris ensemble, ont « créé une atmosphère dans laquelle il y a eu plus d’incidents antisémites ». Il cite les attaques terroristes en Europe, l’enquête interne sur l’antisémitisme au Parti travailliste britannique et l’augmentation perçue du racisme et de la xénophobie au lendemain du référendum sur l’Union européenne.
Une hausse des agressions verbales et physiques envers les étrangers a en effet été enregistrée également dans les mois qui ont suivi le scrutin. Les médias sociaux sont devenus « un outil central » pour les campagnes de harcèlement contre la communauté, explique le CST.

Vincent Collen, correspondant à Londres

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/0211762195325-ca-se-passe-en-europe-recrudescence-de-lantisemitisme-en-grande-bretagne-2062489.php#CCMqp0fkWOodEASl.99

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0