English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Wa’era (Exode 6:2 - 9:35)

Wa’era (Exode 6:2 - 9:35)

D.ieu se révèle à Moïse : « Je suis apparu à Avraham, à Isaac et à Jacob comme D.ieu Tout Puissant mais sous Mon nom « l’Eternel » Je ne me suis pas fait connaître à eux ». Par quatre expressions , Il promet la délivrance : « Je vous ferai sortir », « Je vous sauverai », « Je vous libérerai », « Je vous prendrai pour Moi comme peuple ». Mais les Enfants d’Israël « n’écoutèrent pas à cause d’un souffle court », de leur détresse .
Moïse et Aaron se présentent à plusieurs reprises devant Pharaon pour lui intimer l’ordre de laisser partir le peuple . Mais Pharaon s’entête dans son refus .
Aaron jette devant lui son bâton qui devient un serpent et engloutit ceux produits par les sorciers égyptiens.
D.ieu frappe ensuite l’Egypte par une série de plaies : les eaux du Nil se transforment en sang. Puis les grenouilles envahissent le pays. Apres quoi la vermine s’abat sur les hommes et les animaux. C’est ensuite « un imposant mélange de bêtes sauvages » qui vient dans toute l’Egypte. Mais, comme chaque fois, Pharaon endurcit son cœur : une peste sévère tue le bétail. Puis vient une « inflammation d’ulcères » qui atteint les hommes et les animaux.
Pour la septième plaie, le feu et la glace s’associent pour faire tomber sur l’Egypte une grêle comme on n’en avait jamais connu et qui n’épargne que le pays de Goshem où vivent les enfants d’Israël.
Rabbi Nehemia a cité l’emploi des mots “vous fera sortir” dans Ex 6,6 pour démontrer que l’utilisation du mot hamotzi dans la bénédiction sur le pain signifierait que D.ieu “fera sortir” le pain de la terre, et non pas que D.ieu “a fait sortir” le pain de la terre. Rabbi Nehemia lisait donc Ex 6,6–7 comme signifiant : “Je suis YHWH, Qui vous fera sortir de sous les fardeaux des Égyptiens.” La Guemara rapporte toutefois que les Rabbanim d’une baraïta lisaient Ex 6,6–7 comme signifiant : “Lorsque Je vous aurai fait sortir, Je ferai pour vous quelque chose qui vous montrera que Je Suis Celui qui vous a fait sortir sous les fardeaux des Égyptiens.” (Talmud de Babylone Berakhot 38a.)
Rabbi Siméon a noté que, dans presque chaque occurrence, la Torah mentionne Moïse avant Aaron, mais que Ex 6,26 mentionne Aaron avant Moïse, ce qui enseigne que les deux étaient considérés équivalents (Tosefta Keritot 4:15.)
La Tosefta a cité Ex 7,1, (où Aaron, qui parle pour le grand Moïse, est considéré comme inférieur à lui) pour appuyer l’assertion selon laquelle lors de la lecture synagogale, un mineur peut traduire pour un adulte, mais il n’est pas honorable pour un adulte de traduire pour un minaur (Tosefta Meguila 3:21.)
La Tosefta a déduit de Ex 1,8 que Pharaon commença à pécher avant le peuple, c’est pourquoi, ainsi qu’indiqué par Ex 7,29 et 8:4, [archive] D.ieu le frappa avant de frapper le peuple (Tosefta Sotah 4:12.)
Les Pharisiens notèrent qu’alors que Pharaon avait demandé (dans Ex 5,2) qui était D.ieu, une fois que D.ieu l’avait frappé, dans Ex 9,27, Pharaon avait reconnu que D.ieu était Juste. Citant cette "juxtaposition", les Pharisiens se désolaient contre les hérétiques qui plaçaient le nom de dirigeants terrestres au-dessus du Nom de D.ieu (Mishna Yadayim 4:8.)

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0