English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Wayishla’h : ( Genèse 32:4–36:43)

Wayishla’h : ( Genèse 32:4–36:43)


Les messagers que Jacob a envoyés auprès de son frère reviennent avec de mauvaises nouvelles : Ésaü a levé une armée de 400 hommes, et vient à la rencontre de Jacob. Se préparant au pire, celui-ci sépare ses biens et sa famille en deux camps, afin d’en préserver une partie en cas d’attaque. Il supplie Dieu de l’aider malgré les bienfaits dont il a déjà bénéficié, envoie à Esaü des présents, et traverse le Jabbok.
La nuit, il lutte jusqu’au matin avec « un homme, » qui le blesse au creux inguinal, refusant de le laisser partir avant qu’il ne l’ait béni. L’homme lui annonce que son nom ne sera désormais plus Jacob mais Israël, car il a lutté avec Dieu et les hommes, et l’a emporté.
Les retrouvailles se passent, contrairement à ses craintes, dans la joie, et chacun fait route de son côté. Esaü s’installe à Séïr, Jacob à Soukkot puis à Sichem.
À Sichem, sa fille Dinah est enlevée et (probablement) violée par le prince de la ville. Ses frères Siméon et Levi, ayant persuadé les Sichémites de se circoncire afin qu’Israélites et Sichémites s’unissent, les massacrent au troisième jour de leur convalescence, causant le départ précipité d’un Jacob furieux.
Jacob part à Béthel, où il érige le sanctuaire à Dieu ; Dieu se révèle à lui, et lui confirme son nouveau statut d’Israël. La famille fait route vers Ephrata, mais Rachel meurt en chemin, en donnant naissance à son second fils, Benjamin. Isaac meurt, et est enseveli par ses fils à Hébron. La généalogie d’Esaü est établie.

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0