English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Incitation à la haine : Facebook répond aux accusations.

Incitation à la haine : Facebook répond aux accusations.

Le géant de l’internet Facebook a rejeté samedi les critiques d’un ministre du gouvernement israélien, qui a affirmé que le PDG du réseau social Mark Zuckerberg, avait sur les mains "une partie du sang" d’une victime israélienne du terrorisme, parce qu’il n’a pas censuré l’incitation à la violence palestinienne et les discours de haine.
Dans une déclaration en hébreu, la société américaine a affirmé qu’elle travaillait régulièrement "avec les organisations de sécurité et les décideurs politiques à travers le monde, y compris en Israël, afin de veiller à ce que les gens sachent comment utiliser Facebook en toute sécurité".
"Il n’y a pas de place sur notre plate-forme pour les contenus qui encouragent la violence, les menaces directes, le terrorisme ou la violence verbale. Nous avons un guide pour aider les gens à comprendre ce qui est permis sur Facebook, et nous appelons les gens à faire usage de nos outils de reporting s’ils tombent sur des contenus qu’ils estiment en porte-à-faux avec ces directives, afin que nous puissions évaluer chaque incident et prendre des mesures rapides, a ajouté Facebook dans un communiqué.
Cette déclaration était une réponse aux propos du ministre israélien de la Sécurité publique Gilad Erdan qui, lors d’une interview à la chaîne israélienne Arutz 2, a qualifié Facebook de "monstre" et a accusé Zuckerberg de permettre à l’incitation à la violence palestinienne de sévir sur le réseau social.
Gilad Erdan (Likoud) a également accusé Facebook d’entraver les efforts de la police israélienne pour attraper les terroristes, et a estimé que Zuckerberg a "du sang sur les mains" et porte une certaine responsabilité dans l’assassinat d’une jeune israélienne de 13 ans par un terroriste palestinien jeudi dans une implantation juive.
Hallel-Yaffa Ariel a été poignardée à mort alors qu’elle dormait dans son lit, dans l’implantation juive de Kiryat Arba (Cisjordanie) par un terroriste palestinien de 17 ans, qui avait incité à plusieurs reprises à la violence et qui avait maintes fois réitéré son désir de mourir en martyr et de tuer des Israéliens sur Facebook.
Une vidéo de sa mère louant ses actions et appelant à plus d’attaques a peu après circulé sur le réseau social et n’a toujours pas été retirée.
Interrogé sur les actions du gouvernement pour endiguer le terrorisme, Erdan a déclaré que Facebook et d’autres réseaux sociaux qui permettent l’incitation à la haine ont une grande part de responsabilité dans les attaques contre les Israéliens.
"Tous les discours de la jeune génération sont relayés sur les réseaux, l’incitation et les mensonges se retrouvent sur cette plate-forme", a-t-il ajouté, suggérant à Mark Zuckerberg de se livrer à "une introspection".
Plus de 250 attaques palestiniennes sont recensées depuis octobre 2015.

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0