English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Libération du terroriste de la rue Copernic

Libération du terroriste de la rue Copernic

Roger Cukierman, président du CRIF, n’a pas caché l’outrage de toute la communauté juive.
« Cette décision est scandaleuse et irresponsable. Elle est une insulte aux victimes et à leurs familles.
Elle sera interprétée comme une indulgence vis-à-vis du terrorisme qui a frappé la France très durement, » a-t-il ajouté.
L’attaque de la synagogue est arrivé un vendredi soir, la veille de sabbat, alors qu’à la Synagogue priaient 300 fidèles juifs. Dix kilogrammes d’explosifs emballés dans les sacoches d’une moto garée ont explosé, tuant trois Français et une jeune femme israélienne et blessant quelque 40 personnes.
La police a d’abord concentré ses recherches sur l’extrême droite, possible auteur de l’attentat, avant de tourner son attention vers des groupes extrémistes du Moyen-Orient, mais n’a fait aucun progrès pendant des années.
L’enquête a été relancée en octobre 2007 afin d’obtenir des informations des États-Unis sur Hassan Diab, qui avait passé plusieurs années dans le pays. Diab, un Canadien d’origine libanaise, a été arrêté à son domicile dans une banlieue d’Ottawa en novembre 2008 à la demande des autorités françaises qui alléguaient qu’il était membre du Front Populaire pour la Libération de la Palestine.
Le groupe terroriste avait lancé des détournements d’avion dans les années 1960 et était derrière une série d’attaques meurtrières en Europe, comprenant le bombardement de Paris. Diab a été inculpé pour « implication présumée dans des meurtres, tentatives de meurtres et destruction de biens d’une substance explosive ou incendiaire, commis par une bande organisée. »

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0