English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Doit-on venger le sang sur un terroriste ?

Doit-on venger le sang sur un terroriste ?

Plusieurs rabbins ont soulevé un débat houleux sur l’approche qu’à la loi juive envers un terroriste qui a commis un attentat, qui est ensuite blessé et incapable de bouger.« Venger le sang » est un concept de la loi juive relative à la punition pour ceux qui ont assassiné ou commis un homicide involontaire.

Plus tôt cette semaine, le rabbin sioniste-religieux David Stav a déclaré que la nation est confrontée à une réalité difficile mais il a affirmé qu’un terroriste qui a été blessé et donc, ne représente plus une menace ne doit pas non plus être agressé.
« En ces jours où le sang est en ébullition … il est important de préserver notre supériorité morale : Nous ne devons pas nuire à ceux qui ne sont pas impliqués dans ses actes meurtriers et nous ne devons pas nuire à ceux qui ont déjà été neutralisé et qui ne représentent plus une menace, « .
Rabbi Shmuel Eliyahu, le grand rabbin de Safed, a réagi aux commentaires du Rav David Stav, en affirmant qu’un terroriste qui avait l’intention de commettre un assassinat devrait lui-même être tué. « Il est interdit de laisser un meurtrier en vie », a déclaré Eliyahu à la station de radio Galei Israël ce mercredi. Il a accusé les rabbins d’ »oublier la loi juive et de ne rechercher que les bons sentiments de la part des non-Juifs. La loi juive est claire … il y a des tribunaux qui peuvent venger le sang et il y a des personnes qui peuvent venger le sang. Telle est la loi juive, si le tribunal ne venge pas le sang, c’est à un individu de venger le sang « , a t-il ajouté. « Nous ne pouvons pas penser toute la journée à ce que les autres pensent de nous », a conclu le rabbin. Une autre figure rabbinique de première importance, l’éminent juge ultra-orthodoxe, le rabbin Ben-Tzion Mutzafi,a aussi été farouchement critique de l’approche du Rav Stav.
Le rabbin Mutzafi a posé à ses élèves la question de savoir s’il est permis selon la loi juive de tuer ou pas un terroriste qui a été blessé et incapacité. « Il est ordonné de prendre sa main est de la poser sur sa tête et de la frapper contre le sol jusqu’à ce qu’il n’y a plus de vie en elle. Il ne faut pas écouter le rav Stav car celui qui est miséricordieux envers les gens cruels finira par être cruel envers les gens miséricordieux, »
Rabbi Yaakov Ariel, le Grand Rabbin de Ramat Gan et l’un des dirigeants sioniste-religieux du plus haut niveau, a également pataugé dans le débat. Il lui a été demandé dans une question sur le site Web de yeshiva.org son avis sur les opinions divergentes exprimées par les rabbins sur la question. Le Rav Ariel a soutenu les observations initiales du Rav Stav, en répondant que, « c’est uniquement lorsque le terroriste représente toujours un danger, qu’il est permis de le tuer. Si le danger est passé et que le terroriste est retenu ou blessé, les gens doivent agir avec sagesse, judicieusement et non sur l’émotion spontanée. Dans l’Islam, le commandement de venger le sang est un grand commandement, et il n’y a pas besoin de mettre de l’huile sur le feu. La mort ne les dissuade pas nécessairement puisque tué, il devient un « shahid » [martyr]. Cette réponse doit donc être évaluée par les experts en matière de sécurité « .

http://coolamnews.com/controverse-halakhique-en-israel-doit-on-venger-le-sang-sur-un-terroriste-au-sol/

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0