English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Tribunaux indépendants de conversion au judaïsme.

Tribunaux indépendants de conversion au judaïsme.

Des rabbins israéliens instaurent des tribunaux indépendants de conversion au judaïsme
Le grand rabbinat d’Israël s’oppose à l’initiative qui fait suite à l’annulation de la loi sur la conversion

Des rabbins israéliens ont établi des tribunaux indépendants de conversions au judaïsme après que Jérusalem a annulé la loi sur la conversion ayant pour dessein de faciliter ce processus jugé trop hermétique par des milliers d’Israéliens qui ont dû emprunter cette voix.

Suite à cette décision, certains leaders religieux ont décidé de prendre les choses en mains. Selon le journal israélien Haaretz, plusieurs cérémonies de conversions dirigées par d’importants rabbins ont eu lieu lundi.

Le grand rabbinat d’Israël ainsi que les communautés juives orthodoxes rejettent complètement cette initiative et ont déjà déclaré qu’ils ne reconnaîtraient pas ces conversions au judaïsme.

Parmi les nouveautés qu’apportait cette réforme, les rabbins municipaux pouvaient tenir des tribunaux de conversions, alors qu’actuellement, ces instances, nationales, sont restreintes et ne permettent qu’à un nombre limité d’Israéliens ou de candidats à la nationalité de se présenter au test de fin de processus.

Les supporters de cette réforme espéraient ainsi encourager la conversion au judaïsme des personnes athées en Israël.

L’Etat juif ne reconnaît pas pour l’instant les mariages civils ou d’autres religions que le Judaïsme.

“Ces nouveaux tribunaux indépendants répondront à toutes les exigences de la loi juive et accompagnera les convertis au-delà de la conversion”, ont annoncé les rabbins dans un communiqué.

"Au cours des dernières décennies, les instituts religieuses d’Israël sont devenus bureaucratique, dysfonctionnels et politiques. Cela a créé des obstacles à la pratique du judaïsme, un sentiment d’amertume envers la tradition juive s’est installé. Cela pousse à une alarmante vague d’assimilation et de mariages mixtes en Israël ", peut-on lire dans le communiqué.

Les rabbins vont travailler avec l’Agence juive afin de promouvoir cette initiative dans la diaspora juive. Son président, Nathan Sharansky, a favorablement accueilli l’initiative.

"Nous souhaitons tous ramener la diaspora juive en Israël à l’heure où les gens sont en perte d’identités et où l’assimilation grandit”, a déclaré Sharansky. "Afin de garder les portes d’Israël ouvertes à tous ceux qui souhaitent se joindre à notre peuple en conformité avec la loi juive, il est important que les rabbins soient autorisés à convertir. "

À l’heure actuelle quelques 364 000 Israéliens d’origine juive - pour la plupart des immigrants de l’ex-Union soviétique - ne sont pas considérés comme juifs selon les lois ultra-orthodoxes et sont définis comme “sans religion”, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas se marier en Israël.

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0