English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Israël : la FJN se félicite de la fin d’une « parenthèse »

Israël : la FJN se félicite de la fin d’une « parenthèse »


En 2013, Israël avait annoncé officiellement la fin de son programme de réappatriement de juifs noirs qui avait permis à des milliers d’entre-eux de rejoindre l’Etat hébreu. Selon les statistiques rassemblées par des associations sur le terrain, près de 6 000 juifs noirs vivent toujours dans la Corne de l’Afrique et 80% d’entre-eux ont des proches ou des membres de leur famille en Israël. Contrairement au début des années 2000, de nombreux juifs noirs ne pouvaient plus monter en Israel.


Contre toute attente, le ministre de l’Intérieur israélien Silvan Shalom répare l’injustice.


Le ministre de l’Intérieur s’est engagé à réunir en Israël les familles des Juifs noirs présentes dans les camps d’Addis-Abeba, la capitale du pays et à Gondar situé plus au nord. « Mon envie est de faire immigrer dans le pays le reste des familles des Juifs noirs. J’espère que la durée de mon mandat me permettra de tenir ma promesse et mon engagement pris devant vous aujourd’hui », a déclaré le ministre Likoud lors des débats de la commission parlementaire des Affaires internes et de l’intégration.
« Il est temps de mettre un terme aux solutions partielles prises ces dernières années. Le moment est venu de faire monter en Israël les 7500 personnes qui se trouvent encore dans les deux camps. Au total près de 10,000 hommes et femmes attendent de pouvoir venir nous rejoindre ici en Terre sainte »


Parmi les mesures urgentes, celles qui sont d’ordre social : l’appel pour le renforcement de la justice , les décisions sur la mixité dans les écoles, ainsi que le logement.


Être de droite humaniste et le montrer dans ses actes, c’est possible.


A savoir que des Juifs noirs en Afrique, il y en a encore beaucoup. En Afrique du Sud, chez les Lembas, au Nigeria, chez les Ibos, en Ouganda, chez les Abayudayas, les Touats du Mali et les juifs des îles du Cap-Vert.


 


 

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0