English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Origine de Tichah Be-Av

Origine de Tichah Be-Av


Tichah Be-Av qui signifie littéralement le 9 du mois de Av (juillet-août) est un jour de jeûne et de deuil qui commémore plusieurs évènements tragiques de l’histoire du peuple juif.


Origine de Tichah Be-Av


C’est une célébration d’origine rabbinique qui commémore simultanément la destruction du Premier et du Second Temple de Jérusalem (587 av. è. c. et 70 è. c.)


Le 9 Av est aussi associé à d’autres périodes noires de l’histoire juive3.


135 è. c. : destruction de la forteresse juive de Betar par les légions d’Hadrien ;
18 juillet 1290 : signature de l’édit bannissant tous les Juifs d’Angleterre par Edouard 1er ;
1492 : expulsion des juifs d’Espagne.
Célébration de Tichah Be-Av


Tichah Be-Av se différencie des autres jeûnes historiques (dits mineurs) car il ne commence pas au lever du soleil du jour même, mais au coucher du soleil de la veille, et dure plus de 24 heures.


Tichah Be-Av fait partie des jeûnes obligatoires qui doivent être observés par tout adulte majeur, c’est-à-dire tout homme âgé de plus de treize ans et toute femme âgée de plus de douze ans.


Les interdits du jeune de Tichah Be-Av


Il existe pour Tichah Be-Av des interdictions supplémentaires par rapport aux jeunes mineurs :


interdiction de se raser ;
interdiction de se laver ;
interdiction de porter des chaussures de cuir ;
interdiction d’avoir des relations sexuelles ;
interdiction de pratiquer l’étude habituelle de la Torah.
La Synagogue, lieu de deuil


A l’occasion de Tichah Be-Av les ornements sont enlevés dans les synagogues (rideau de l’arche sainte, tissu de la chaire de lecture), les lumières sont baissées et les fidèles s’assoient sur des chaises en plastique ou à même le sol. Ce jour ci, on lit le livre des Lamentations, qui décrit la destruction de Jérusalem et du Temple.


Symbolique de Tichah Be-Av


 


En dépit de l’atmosphère lubugre qui prédomine en ce jour, l’espoir de rédemption d’Iraël y est toujours présent. Il est prétendu que Tichah Be-Av deviendra finalement une occasion de réjouissance.


À Paris, début le samedi à 21h39 et fin le dimanche à 22h25.

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0