English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Les salafistes algériens manifestent...

Les salafistes algériens manifestent...

Le Conseil des ministres algérien a adopté l’amendement du code pénal, dont le but est de « renforcer la lutte contre la violence à l’égard des femmes ». Il prévoit des « sanctions envers l’époux coupable de violence contre son conjoint ayant entraînée une incapacité temporaire, un handicap permanent ou une amputation » et en cas d’ « abandon de l’épouse enceinte ou non ».

Pour les salafistes algériens, ce texte de loi n’est pas conforme à la religion musulmane.

Pour eux, frapper sa femme est un droit garanti à l’homme par Dieu
Ils sont descendus dans la rue pour défendre un droit divin : celui de frapper les femmes.

Ils ont manifesté à Alger avec des slogans suivants :

-Battre sa femme pour la remettre “dans le droit chemin”
-Frapper sa femme en cas d’insubordination.
-La femme doit obéir à toutes les demandes de son mari pourvu qu’elles soient licites ; elle doit préserver sa personne et les biens qu’il possède ; elle ne doit pas le heurter en prenant l’air sévère ou en adoptant une attitude qu’il n’aime pas. Ce sont là les droits majeurs que le mari a sur sa femme.
-Les épouses du Prophète et celles des Compagnons moulaient la farine, faisaient le pain, préparaient le repas, faisaient le lit, dressaient la table, et l’on n’a jamais entendu que l’une d’entre elles avait refusé d’accomplir ces tâches, ni que quiconque leur avait permis de refuser de les accomplir.

Ils accusent le pourvoir d’importer une « mentalité occidentale », et mettent en garde contre les dangers de ce texte. La révision du code pénal « met en péril la famille algérienne », affirment-ils.

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0