English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Elor Azaria : Le chef d’état-major israélien réduit sa peine

Elor Azaria : Le chef d’état-major israélien réduit sa peine

Le chef d’état-major israélien Gadi Eisenkot a réduit mercredi de quatre mois la peine de prison du soldat Elor Azaria, condamné à 18 mois pour avoir abattu un terroriste palestinien déjà neutralisé, a indiqué l’armée israélienne.
Le porte-parole de l’armée a expliqué que le général Gadi Eisenkot, avait pris en compte "le fait qu’il (était)
un soldat combattant" et qu’il avait été éprouvé par l’emballement politique et médiatique autour de l’affaire.
Mais dans la lettre signifiant au soldat la réduction de sa peine, le chef d’état-major de Tsahal a noté que les actes d’Azaria contrevenaient aux codes de l’armée israélienne et que ce dernier n’avait jamais exprimé le moindre regret.
Eisenkot a affirmé "sans équivoque" que sa conduite était "contraire aux ordres de l’armée et aux valeurs" de celle-ci.
"Le chef d’état-major a cependant jugé approprié de faire preuve de miséricorde compte tenu de votre passé de soldat combattant sur un théâtre d’opérations", a indiqué la lettre. Dans le système israélien, le chef d’état-major a la prérogative de réviser la peine prononcée par la justice militaire.Elor Azaria aurait aussi pu saisir la Cour suprême, mais y avait renoncé, préférant se tourner vers le chef d’état-major.Il peut encore demander la grâce du président Reuven Rivlin.Deux tiers des Israéliens sont favorables à ce qu’il soit gracié, ont montré des sondages.

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0