English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Une femme hindoue et une femme juive se sont unies.

Une femme hindoue et une femme juive se sont unies.

Une femme hindoue et une femme juive se sont unies lors de ce qui pourrait bien être le premier mariage britannique entre deux femmes de confessions différentes
Deux femmes britanniques viennent d’écrire une page de l’histoire en se mariant lors de ce qui pourrait bien être la première cérémonie de mariage homosexuelle entre deux femmes de confessions différentes en Grande-Bretagne.
Kalavati Mistry et Miriam Jefferson viennent toutes les deux de familles particulièrement religieuses. Kalavati est de confession hindoue, et Miriam de confession juive.
Les deux femmes sont tombées amoureuses lors d’une formation il y a 20 ans, et ont fini par trouver un prêtre hindou prêt à s’occuper de la cérémonie.
Samedi, les deux femmes se sont mariées à Leicester devant leurs amis et leurs familles.
Les mariées portaient des tenues hindoues dans les tons rouge et blanc du mariage.
Kalavati, 48 ans, a expliqué qu’elle avait gardé sa sexualité secrète pendant la majeure partie de sa vie ; révélant sa sexualité à ses parents hindous il y a quelques années seulement.
Heureusement, sa famille a accepté sa relation avec Miriam, un grand soulagement pour la jeune mariée.
Cependant, le couple a eu du mal à trouver un prêtre hindou prêt à officialiser le mariage de deux lesbiennes de religions différentes.
Les deux femmes prévoient de déménager vers le Texas, la région d’origine de Miriam, afin de profiter de la vie dont elles ont toujours rêvée.
Certains couples ne se soucient pas du mariage, mais Kalaviti pense que la tradition devrait rester. « Le mariage est très important à mes yeux. J’ai grandi dans un foyer particulièrement traditionnel, et les traditions et la culture sont essentielles à mes yeux », a-t-elle confié.
« Je souhaitais vivre ma vie dans le cadre d’une union. Certains rituels réalisés au cours du mariage sont très importants. Je souhaitais me joindre à Miriam à travers cette union ».
Elle a également évoqué les difficultés de grandir dans la peau d’une femme homosexuelle asiatique, précisant : « C’était très difficile pour moi au début, essayer de révéler la vérité à mes amis et ma famille, tout en respectant les traditions ».
« Mes amis et ma famille ont été très chaleureux, accueillants et charmants envers Miriam lorsque je leur ai annoncé la nouvelle il y a quelques années, ce qui est très important ».
« Les attitudes changent actuellement, mais il n’a pas été facile de trouver un prêtre. De nombreux prêtres étaient chaleureux et accueillants, et ont confié qu’ils souhaitaient participer au mariage, mais que leur fédération les en empêchait. Je suis reconnaissante d’avoir pu faire cela. J’aimerais que nos vies se lient ensemble, nos traditions et nos cultures ».
Miriam partage l’avis de sa femme, précisant qu’elle a l’impression que « les choses évoluent dans la bonne direction ».
« Certaines personnes ont des croyances ou des craintes qui les empêchent d’accepter le mariage homosexuel. J’ai l’impression que ça va changer. Les gens sont de plus en plus à l’aise, ils découvrent que des personnes qu’ils connaissent et aiment sont homosexuelles, et ils souhaitent le meilleur pour eux ».
« Je pense que nous allons globalement dans la bonne direction. Difficile de ne pas soutenir l’amour ».

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0