English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > L’Egypte n’est pas l’Afrique. Par Albert Soued

L’Egypte n’est pas l’Afrique. Par Albert Soued


(Albert Souied nous répond à propos de l’article : L’Afrique et le futur du Judaisme)


Le juif est d’abord un asiatique, d’Asie Mineure, influencé par les cultures dominantes de l’époque, sumérienne, égyptienne, grecque et romaine


L’Hébreu, celui qui traverse, est avant tout un asiatique, car, venant d’Ur en Chaldée, il traverse l’Euphrate (ou le Tigre) pour se diriger vers Canaa’n, destination privilégiée en Asie où il doit s’installer selon l’ordre divin.


 


L’Egypte et le Sinaï n’ont été que des lieux de maturation de la nation hébraïque, qui n’état que tribale. Ils y sont venus à cause de la famine.
Ils en sont partis à cause de l’asservissement. L’Egypte n’est pas tout à fait l’Afrique et le Sinaï est déjà de nouveau l’Asie.


 


Que les Hébreux installés à Aswan en Haute Egypte, avec leur Temple, aient migré vers le sud, c’est un fait. Les Peuls ou "foulani", mangeurs de fèves, seraient des descendants d’Hébreux.


 


Les Hébreux ont aussi migré vers le sud de la Mésopotamie, vers la péninsule arabique, au Yémen, puis vers l’Afrique, en Abyssinie. Ils ont migré vers l’Est, la Perse et la Médie, Suse et sans doute beaucoup plus loin, plus tard.


 


Ils ont migré vers le Nord, la Syrie, la Turquie, puis vers l’Europe et l’Afrique du Nord.


NDR. Niez l’évidence est une forme de suicide historique

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0