English | français

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Secteur-France > Général > Le président du Parlement iranien fustige Netanyahou

Le président du Parlement iranien fustige Netanyahou

"Netanyahou ne connaît ni l’histoire, ni la Torah", selon Larijani
Le président du Parlement iranien fustige Netanyahou pour avoir insinué que l’Iran "veut détruire l’Etat juif"Le président de l’Assemblée consultative islamique d’Iran, Ali Larijani, a fustigé dimanche le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou pour avoir comparé la République islamique d’Iran à la Perse antique "qui a tenté de détruire les Juifs", selon l’histoire de la fête juive de Pourim, célébrée ces derniers jours."Apparemment, [Netanyahou] ne connaît ni l’histoire, ni la Torah", s’est indigné Larijani, lors d’un discours devant le Parlement, selon l’agence de presse iranienne Fars.Lors d’une rencontre avec le président russe Vladimir Poutine jeudi à Moscou, Netanyahou a déclaré qu’"Il y a 2.500 ans, la Perse antique a tenté de détruire le peuple juif mais elle n’a pas réussi"."Aujourd’hui, l’Iran, héritier de la Perse, tente de détruire l’Etat hébreu, et le dit aussi clairement que possible, en l’écrivant sur leurs missiles balistiques", a-t-il ajouté.Larijani s’est insurgé affirmant que Netanyahou "a déformé la période historique pré-islamique des Iraniens et a tenté de faussement représenter les évènements"."Bien sûr, nous n’attendons rien d’autre d’un mauvais sioniste que de proférer de tels mensonges", a-t-il ajouté, selon Fars.Le président Poutine, pour sa part, a rejeté les allégations de Netanyahou, indiquant que ces évènements avaient eu lieu "au Ve siècle avant notre ère"."Nous vivons à présent dans un monde différent", avait ajouté le président russe.Benyamin Netanyahou a par ailleurs déclaré la semaine dernière, que l’Iran représentait "la plus grande menace pour l’Etat hébreu", affirmant que 80% des préoccupations qui menacent la sécurité d’Israël proviennent de la République islamique chiite."L’Iran est le plus gros terroriste au monde", a déclaré Netanyahou indiquant qu’Israël se tient prêt à toute attaque."Nous ne reculerons pas et nous fortifierons nos forces de défense", avait-t-il affirmé.La Russie, pour sa part, est un allié de Téhéran dans le conflit syrien, et parrain des négociations de paix d’Astana visant à trouver une solution politique à la crise syrienne.

SPIP 3.0.16 [21266] | Squelette BeeSpip v.3.1.0